Aller au contenu
Forum Photo Paris

Tommy Larey

Members
  • Compteur de contenus

    183
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    18

À propos de Tommy Larey

  • Date de naissance 19/06/1983

Information

  • Prénom
    Thomas
  • Genre
    Male
  • Localisation
    Paris 19
  • Intérêts
    Photo, cinéma, street art, guitare, voyages...

Matériel

  • Boitier(s)
    Nikon D750
  • Objectif(s)
    Nikkor 18–35mm f/3.5–4.5G ED + Nikkor AF-P 70-300mm f/4.5-5.6E ED VR

Visiteurs récents du profil

1 649 visualisations du profil
  1. Tommy Larey

    En vacances

    Une première photo assez poétique malgré des défauts dans le cadrage trop large notamment mais ma préférence va pour la deuxième et le mystère qui l'entoure !
  2. Tommy Larey

    Dans la baie de Ha Long (1/2 )

    Je ne m'attarderai pas sur la définition des photos qui fait clairement défaut (problème d'objectif ? de retouche ? d'exposition ?), par contre tu as parfaitement compris que cette baie mérite amplement un cadrage panoramique pour la magnifier. Idem, grosse préférence pour la deuxième photo qui allie composition équilibrée, beau cadrage et atmosphère parfaitement restituée.
  3. Tommy Larey

    Algarve

    Excellent spot photo, la cote est splendide. Côté photo, c'est un peu fourre-tout et je remarque surtout une tendance très (trop ?) forte pour la verticalité. Certains clichés aurait mérité un cadrage paysage, ce n'est pas toujours pour rien qu'il porte ce nom. Mon attention est retenue par la photo 1 (pour l'ambiance qui s'en dégage malgré trop de ciel, une pose sans conviction du sujet et des gouttes sur l'objectif trop présentes), la 3 (pour une pub Stan Smith ), la 4 (j'ai bloqué quelques secondes sur ce trou d'eau qui forme une espèce de dôme du fait des rayons du soleil), la 5 (malgré ce bout de tronc en haut à gauche), la 6 (qui mériterait un cadrage carré). La photo 2 est sans intérêt pour moi et la dernière, si représentative de la cote en Algarve, est assez classique, surtout en cadrage portrait et peu lumineuse. Ayant arpenté cette côte, je comprends parfaitement le plaisir ressenti par tout photographe !
  4. Tommy Larey

    De Fontainebleau à Moret-sur-Loing

    Pour contrebalancer un peu les critiques dithyrambiques, je dirais qu'au-delà des beaux cadrages qui révèlent un très bon coup d’œil du photographe et de la technique qui semble parfaitement maîtrisée, je reste un peu interrogatif sur les raisons qui poussent à transformer la chlorophylle en bain de sang. Passionné de paysages naturels, j'aime la verdure et la kyrielle de tons qui s'en dégage. Ici le rendu infrarouge me laisse moins admiratif, réduisant le spectre des couleurs et tentant de séduire par un côté clinquant qui pourrait vite lasser au fil des clichés. J'aurais été curieux de voir ces mêmes photos au naturel.
  5. Tommy Larey

    Dans la baie de Ha Long

    Bonjour, Côté technique retouche, ça se voit effectivement. Si tu utilises photoshop (ou lightroom), l'outil de correcteur est assez aléatoire suivant le fond, l'outil tampon de duplication par petites touches est parfois plus adapté bien que sur cette scène, les reflets rendent la tâche particulièrement difficile malheureusement. Sinon la scène est plutôt équilibrée avec ces barques bien réparties mais le cadrage "moitié falaises, moitié baie" est assez plat (et légèrement penché si tu te repères à la ligne de base des falaises). Le plus gros problème me semble être le côté mou de la photo, manque de netteté, contraste ou résolution. Pour avoir visité ce lieu magnifique, je dois reconnaître qu'il n'est pas évident de bien mettre en avant les scènes de vie au pied de ces falaises en trouvant le bon cadrage, d'autant qu'on a souvent tendance a vouloir les saisir dans leur ensemble.
  6. Tommy Larey

    Petit tour à Montmartre

    Bonjour, J'avais la même impression pour le contraste, c'est assez grisouille. Essaye de trouver des points d'accroches plus pertinents. Demande toi toujours "qu'est-ce que j'ai voulu prendre en photo ?". C'est un conseil récurrent en photo bien qu'assez rébarbatif mais c'est la base de tout.
  7. Tommy Larey

    [1 mois = 1 couleur] Mai Vert

    Green wall (Paris 19)
  8. Voilà un petit moment que je passe devant ces Grands Moulins de Pantin à la nuit tombée (magnifiquement reconvertis en bureaux BNP Paribas) en me disant qu'il y a quelque chose de très photogénique et j'ai enfin pris le temps d'y aller poser mon trépied pour saisir ces lumières et reflets fantastiques (pour info ce jour-là l'éclairage s'est allumé à 21h12). J'aurais souhaité tenter un autre cadrage mais il faut composer au gré des péniches qui accostent régulièrement sur les bords de l'ourcq, difficile à prévoir...
  9. Tommy Larey

    L’oise un beau soir d’hiver

    Ciel intéressant et bon cadrage mais la faible définition m'empêche de profiter pleinement, une impression de flou que certains pourront trouver poétique.
  10. Tommy Larey

    Pantin by night

    Petite photo en passant à Pantin le long du canal de l'Ourcq au niveau du pont Delizy avec cette magnifique oeuvre intitulée "Dengju, l’Impératrice" du street artiste Fin DAC. Une oeuvre exceptionnelle que j'ai décidé de saisir à l'heure bleue moyennant une bonne séance de post-production pour équilibrer l'ensemble (fresque non éclairée malheureusement).
  11. Tommy Larey

    Annecy

    Pareil, préférence pour la deuxième (même si j'aime beaucoup la 4ème), j'aurais aimé cependant un cadrage en peu plus en contrebas histoire d'englober un peu plus de ciel. Bravo pour ces poses longues, c'est toujours sublime.
  12. Tommy Larey

    Sphex Funerarius

    Wow, sublime et superbe bokeh.
  13. Tommy Larey

    Importance de l'écran dans la retouche

    Personnellement, j'ai depuis quelques mois un écran Eizo EV2450 qui tourne autour de 315 euros (budget moyen plutôt accessible) et après moultes réflexions j'ai acheté tout récemment une sonde Spyder5Pro pour être vraiment "certain" de mes réglages, car il n'y a rien de plus frustrant que de passer des heures à retoucher avant de se rendre compte sur d'autres écrans qu'on a répété la même erreur (balance des blancs ou contraste) sur des centaines de photos ou plus encore... Heureusement j'ai pu constater que mon écran était relativement bien réglé dès l'achat et évidemment l'utilisation d'une sonde n'est pas indispensable (en plus d'être extrêmement coûteux vu le peu de temps d'utilisation). Mais pour les photographes minutieux voire pointilleux, c'est une démarche qui finit par être incontournable. On peut toujours relativiser en se disant que 95% des photos sont visionnées sur des écrans très mal calibrés, il n'empêche que chez soi c'est précis et qu'en cas d'impression, ce sera également un critère déterminant pour obtenir le rendu souhaité (je passe volontairement sur les difficultés du passage d'un espace de travail écran à celui d'une machine d'impression...).
×